Fernand, mais l'gars!

Affiche du film « La Forteresse » de Fernand Melgar, source: wikimédia

Il semble avoir abusé de stupéfiant, après avoir lancé une polémique pour le moins bizarre, de surcroît sur les réseaux sociaux.

Résultat: on en appelle à la ratonnade (voir l'assassinat pur et simple) des dealers lausannois et les keufs vaudois tapent sur les squatters.

Oh Fernand, une petite cure de désintox? Ma foi, cesse de faire le veau, mon gars!

Voir dans Le Courrier:

  • billets/fernand_mais_l_gars.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)