Horacio Castellanos Moya, Moronga

José Zeledón, ex-guérillero aux réflexes encore bien rodés, débarque à Merlow City, ennuyeuse ville-campus du Wisconsin. Guerrier désœuvré devenu chauffeur de bus scolaire, il tente de réprimer ses instincts d’homme d’action.

Erasmo Aragón, professeur d’espagnol paranoïaque et aigri, obsédé par les shorts trop courts de ses jeunes étudiantes, part à Washington pour consulter les archives de la CIA et tenter de résoudre l’énigme de l’assassinat du grand poète salvadorien Roque Dalton.

Ces deux survivants hantés par la guerre, inadaptés, solitaires, se désintègrent à petit feu dans un pays puritain obsédé par la surveillance perpétuelle et les armes, auquel ils ne comprennent rien.

Avec son style rageur, son humour à froid, et une mauvaise foi à toute épreuve, Horacio Castellanos Moya passe les États-Unis au vitriol et poursuit son grand œuvre autour de la violence, qui ronge ses personnages jusque dans l’exil. Un très grand roman qui ne rassure pas sur la nature de l’âme humaine.

Horacio CASTELLANOS MOYA est né en 1957 à Tegucigalpa, au Honduras. Il grandit et fait ses études au Salvador et s’exile à partir de 1979 dans de nombreux pays. Il enseigne aujourd’hui à l’université de l’Iowa. Il a écrit douze romans, qui lui ont valu de nombreux prix, des menaces de mort et une reconnaissance internationale.

Source: editions-metailie.com

Moronga signifie indifféremment boudin ou phallus, et c'est dans ces deux sens qu'il faut entendre ce concept mou ou dur dans cet étrange polar, c'est selon. Car s'agit-il d'un polar? Telle est la question. On est ici plutôt confronté à une tentative de noir, passant par Garcia Marquez et le grand Paco Ignacio Taibo. J'ai été fasciné par cette écriture et par les enchassements faulknerien des narrateurs mais, pour être franchement honnête, aussi parfois assez ennuyé par cette prose parfois aussi dégoulinante qu'un Moronga trop cuit.

  • billets/2019/0214horacio_castellanos_moya_moronga.txt
  • Dernière modification: 2019/02/14 05:58
  • par radeff