Un parti peu fréquentable

Non, le PLR n'est pas un bon-parti, même pour une belle-mère (ou un beau-père, ne soyons pas sexiste) potentielle s'inquiétant pour l'avenir financier de sa piétaille.

Par 341 voix contre 312 et 56 abstention, le PLR genevois a décidé de soutenir un membre menteur, dissimulateur, dominateur et prétentieux, pour ne pas dire égocentrique, pour ne pas dire égotique.

Et en plus ça risque de me faire perdre un pari! À vrai dire, faudrait la mauvaise foi du Baudet pour pouvoir encore prétendre le gagner…

En espérant que ça plombera le parti des banquiers genevois. Du moins sa (courte) majorité, car c'est bien une victoire à la Pyrrhus.

En savoir plus:

  • billets/2019/0116un_parti_peu_frequentable.txt
  • Dernière modification: 2019/01/16 06:52
  • par radeff