Ostermeier, Retour à Reims

Si le message politique de ce grand spectacle m'a plu, je ne dirai pas la même chose au niveau théâtral. Au risque de me faire incendier par ses fans inconditionnels, cette création du grand grandiose Ostermeier sent le réchauffé, que dis-je, carrément le micro-onde à plein nez. Les personnages, caricaturaux jusqu'au grotesque, n'ont rien à partager. Heureusement que la zik à plein tubes a masqué les ronflements, nombreux (j'ai du m'accrocher pour ne pas en faire partie).

Et on reste frustré dans sa place proposée au prix fort prolétarien de CHF 45.-: pas sûr qu'Eribon aurait apprécié.

  • billets/2019/0407ostermeier_retour_a_reims.txt
  • Dernière modification: 2019/04/07 18:23
  • par radeff